« Iran: Année 38 », aux Rencontres d’Arles

C’est à travers le regard d’une soixantaine de photographes iraniens que s’est construite l’exposition « Iran : Année 38 », présente durant tout l’été à Arles. Anahita Ghabaian et Newsha Tavakolian, les deux commissaires, y ont dépeint les coulisses intimes et privées du peuple iranien, loin des clichés habituels, présents depuis la révolution.

Et pour cause, en 1979, la révolution éclate dans les rues de Téhéran. Les femmes et les hommes, alors habillés à l’occidentale, n’ont d’autres choix que de revêtir des tchadors et autres vêtements islamiques. Alors, les iraniens se tournent vers la photographie, leur nouvelle poésie, pour documenter les changements de l’Iran.

Telle une poésie visuelle, les photographes, enfants de la révolution, interrogent  avec cette exposition la réalité de leur pays depuis ces 38 dernières années.

Une exposition majeure des Rencontres d’Arles pour laquelle Central DUPON Images est fier d’avoir participé en produisant l’entièreté des tirages.

 

« Iran: Année 38 » , une exposition des Rencontres d’Arles,  à voir du 3 juillet au 27 août 2017 dans l’Eglise Sainte-Anne, à Arles.

Pour plus d’informations: https://www.rencontres-arles.com/

Comments are closed.