Avec Georges Rousse à Bordeaux !

 

bdxrousse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Georges Rousse est un artiste rare et surprenant qui lie ses créations visuelles à des lieux à l’architecture saisissante. Il recrée l’espace en superposant des formes géométriques qui ouvrent ainsi une autre dimension et redéfinissent les perspectives établies. Il est pour moi comme le Mondrian de la photographie. J’ai découvert son travail parce qu’il figure en bonne place dans la collection d’entreprise de la société Eurazeo. Je l’ai ensuite retrouvé par hasard à Phnom Penh exposé en extérieur, dans la rue, magnifique installation orchestrée par Christian Caujolle qui présentait une cinquantaine d’images en deux mètres par trois sur le mur d’enceinte de l’ambassade de France au Cambodge. Or ce mur fut, lors de la prise de la ville par les Khmers Rouges en 1972, un rempart infranchissable et permit de sauver des milliers de Cambodgiens et d’étrangers d’un triste sort. Cet ensemble restera gravé dans ma mémoire tant par la pureté de son écriture que par la force de ce lieu chargé d’histoire. Je suis très impatient de découvrir le 12 septembre prochain, le nouveau travail de Georges Rousse à la Base Sous-Marine de Bordeaux, et la manière dont Danielle Martinez, dont la réputation n’est plus à faire, l’a mis en scène dans ce lieu extraordinaire une nouvelle fois encore…

 

Exposition à la Base sous-marine
du 13 septembre au 14 décembre
Boulevard Alfred Daney – 33300 Bordeaux

Comments are closed.